Bloguer : sauter dans l’inconnu

Bloguer - café et carnet de notes

Pourquoi écrire?

La Maudite Française - Bloguer sauter dans l'inconnu
Anna Maria Island – Floride – janvier 2016

Janvier 2016.
Cette photo a été prise en Floride, quelques jours après avoir appris que j’étais enceinte. J’allais devenir maman, et j’étais loin d’imaginer à quel point c’est toute une aventure humaine, pleine de questionnements et d’apprentissages en tous genres. Je cogite, je cogite, le petit hamster dans ma tête travaille fort. Mais que faire de ce fil de pensées incessant?

Quelques mois plus tard, je vois l’annonce de la plateforme TPLmoms qui recherche de nouveaux collaborateurs. L’idée germe tranquillement : pourquoi ne pas écrire? Sauf que je n’ai jamais fait ça. J’ai finalement postulé, et j’ai été retenue! Quelle surprise! Est-ce que ce que j’ai à raconter pourrait intéresser des gens alors? Encore aujourd’hui je trouve ça un peu fou. J’écris correctement, d’ailleurs je suis souvent amenée à écrire dans mon métier. Mais écrire des textes personnels, assumer mes émotions, et être capable de les retranscrire avec exactitude, ce n’est vraiment pas la même chose! D’ailleurs, mon expérience sur TPLmoms me l’a prouvée à plusieurs reprises : écrire avec ses émotions, c’est prendre le risque de s’exposer, pour le meilleur et pour le pire, mais aussi de ne pas avoir le même recul, ni la même analyse critique que lorsque j’écris un concept dans le cadre de mon travail par exemple.

Et nous voilà aujourd’hui avec ce blogue.

Pourquoi un blogue alors? Un de plus!

Honnêtement, je me suis beaucoup posé la question. En fait beaucoup de questions : pour parler de quoi? À qui? En quoi serait-ce différent des millions de blogues qui existent déjà? Est-ce le bon médium pour m’exprimer? Est-ce que ça va vraiment intéresser des gens? Est-ce que j’ai vraiment le temps de gérer ça en plus de mon retour au travail à plein temps, et de mon quotidien de maman? Quel est le but de tout ça? Moi qui travaille dans le web, est-ce que cela pourrait me porter préjudice auprès de mon cercle professionnel? Bla-bla-bla… Tout ça, c’est la « professionnelle » en moi qui parle. Mais si je me pose toutes ces questions, c’est aussi parce que je suis consciente qu’au nombre de blogues qui existent, je ne vais certainement pas révolutionner la blogosphère!

Bloguer - café et carnet de notes
Photo par Anete Lūsiņa sur Unsplash

Après des mois de oui-mais-non-peut-être-pourquoi-je-sais-pas-pouet-alouette, je n’ai pas vraiment trouvé de réponses à toutes ses questions. Et à force de me demander quoi faire de toutes ces pages de cahiers noircies et ce pêle-mêle de notes dans mon téléphone, j’ai fini par me décider. Ça fait tellement longtemps que j’y pense, alors pourquoi ne pas essayer, comme ça je serai fixée! Après tout, je n’ai pas grand-chose à perdre. Au pire, si dans un mois ça s’arrête là, qui s’en souviendra?

Finalement, je le fais pour moi. Je le vois plus comme un projet de développement personnel : un espace qui me ressemble, où je suis libre de raconter ce que je veux, d’échanger avec vous, de tester, de créer ce qui me plait, peu importe que ça intéresse les foules ou juste deux personnes. Mais plus que deux, ce serait tout de même le fun, parce que ça voudra dire qu’il y a au moins eu une autre personne que ma mère et mon père à me lire! 😉

À la différence de mon métier, je n’ai aucune obligation de performance ici. La seule que je me fixe est plutôt morale : celle d’être juste moi, fidèle à mes valeurs et mes opinions.

De quoi vais-je vous parler alors?

De tous les sujets qui m’animent et me trottent dans la tête. Un méli-mélo de tout et de rien, un doux mélange de petites choses du quotidien et de grandes réflexions plus ou moins sérieuses, Et des photos aussi! Un peu comme mon compte Instagram, mais avec beaucoup plus de mots. D’ailleurs, c’est pour cette raison que ce blogue porte le même nom.

Aperçu compte Instagram - La Maudite Française
Instagram @lamauditefrancaise

Une dernière chose : je dois vous avouer que ce qui a achevé de me convaincre, c’est vraiment l’envie d’échanger. Je me suis mise à chercher des témoignages de familles mixtes immigrées (deux nationalités différentes) ces derniers temps, et j’en ai peu (pas) trouvé. Pourtant je suis bien certaine qu’il en existe! Alors je me suis dit que j’allais partager mon expérience ici. Partager, pour continuer à grandir, et pour échanger avec d’autres personnes aussi. C’est un bon point de départ, non?

Alors voilà, je me lance.

Et si vous aussi, vous avez un blogue, je suis curieuse de savoir ce qui vous a poussé à vous lancer, et surtout de vous lire!

Image Pinterest Bloguer sauter dans l’inconnu
Rendez-vous sur Hellocoton !

21 Replies to “Bloguer : sauter dans l’inconnu”

  1. Sorry – writing in English (I speak very little French – and Google translated your blog for me) I’m replying because I have some relatives in Ontario and at least one niece and her husband speak French – so I feel a link to you.
    I also write a blog that few people read. I have been writing it for about five years and, while it irritated me that no one read it for a while, these days I have come to feel that the value of the blog is in the writing. There are so many thousands of words posted on the internet each and every day, but those few hundred words I write on Fridays are special – because I wrote them.
    The term ‘blog’ originated in the corruption of ‘web log’ – it used to be a personal online diary.
    That hasn’t changed. Share your secrets with us – we won’t tell!

    1. Hi David,
      Thank you so much for taking time to left me a comment!
      I heard you, it’s always good to feel that people got touched by what you wrote. But as you said, the main purpose in blogging is to write, and share, regardless of how many people actually read it. Even a few is ok, the most important thing for me is to engage with them, don’t need a lot of viewers for that, only a few interested persons would make me happy.
      Keep writing!
      And I would love to read a piece of yours at the occasion.
      Best,

  2. Coucou, tu nous as croisé sur Instagram ! Nous on écrit pour le côté démarrage immigration car en aidant nos propres démarches nous n’avions pas trouvé toutes les informations nécessaires et on s’est dit que notre expérience pouvait en aider certains. Et puis c’est un moyen de donner des nouvelles de l’autre côté de l’Atlantique tout en étant un endroit où l’on peut y laisser une trace 🙂
    On n’oublie pas Doudou car nous sommes des parents avant tout et qu’on a souvent eu des petits coups de stresse à chercher ce maudit Doudou 😅

    1. Coucou Amélie,
      Je me souviens très bien de vous avoir découvert par Instagram! Et je vais aller découvrir votre blogue aussi alors 🙂
      Comme vous, c’est vraiment un moyen de partager mon expérience et aussi de donner quelques nouvelles de l’autre côté de l’Atlantique. Les réseaux sociaux, et Internet en général, c’est vraiment chouette pour ça, ça permet de communiquer plus facilement!
      Ah pis je comprends très bien l’affaire du Maudite Doudou, même chose ici hehe

  3. Je pense qu’il faut se lancer…et trouver ses idées par la suite. De toute façon, les idées qu’on a au début ne seront plus les mêmes dans quelques mois. Ce n’est peut-être pas objectif de ma part, mais je pense qu’écrire c’est toujours une bonne idée.

    1. Hello Trisha,
      Merci pour ton message, et tes encouragements!
      Par curiosité sur quels sujets pensais-tu écrire au début mais sur lesquels tu n’as finalement pas poursuivi? Aucune obligation de répondre bien sûr, mais je suis intéressée a t’entendre parler de ton expérience. 🙂
      En tout cas, je viens de découvrir ton blogue, plein de ressources interessantes pour mon exploration de l’écrire.Je vais aller lire ça!

  4. Coucou ma petite Pauline, je souhaite une longue vie à ton blog que je vais suivre, ça tu peux en être sûre. Plein de bisous. Sandy

    1. Hello Sandy,
      Merci d’avoir pris le temps de me laisser un petite message d’encouragement! C’est vraiment gentil!
      Des bisous à la petite famille
      xxx

  5. Je suis tombé sur ton blog grâce à Hellocoton. Et je dois dire qu’au début, avant de prendre la décision de me lancer à corps perdu dans cette aventure qu’est le blog, je me posais les mêmes questions que toi. Et je me suis souvent répété qu’il y avait tellement de blog que j’allais me perdre dans se désert qu’est la blogosphère. Et puis, je me suis dit pourquoi pas tenter l’expérience ! comme ça je serrais fixer 🙂 et donc me voilà aujourd’hui. En tous cas, ton article m’a rassuré en me disant que j’étais pas la seule petite nouvelle dans ce monde qu’est internet 🙂

    1. Hello Alix,
      Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule qui me pose autant de questions! 😉 Mais je dois avouer que je suis un peu petit jalouse de toi, tu es pas mal plus productive que moi sur ton blogue : 3 articles déjà…wow!
      Ravie de t’avoir découverte également via Hellocoton. Ça aussi c’était une de mes interrogation : savoir si c’était vraiment utile d’être présente sur cette plateforme. Ma foi, tu me confirmes que oui.
      Au plaisir de te croiser à nouveau dans le petit monde des blogues 🙂

  6. Coucou 🙂
    Tu fais très bien de te lancer ! J’ai aussi eu beaucoup de question par rapport à cela est au final je me suis lancée j’ai rencontré des gens géniaux des filles qui ont un blog comme moi sont devenus mes amies dans la vrai vie !
    Ecrire fait tellement du bien, j’ai hâte de voir la suite de ton blog, alors bienvenue dans le monde de la blogo (qui est tout aussi génial que dès fois étrange haha ) gros bisous !
    Marianne

    1. Merci Marianne, ton commentaire est super motivant! J’ai bien hâte de voir comment la suite va se passer avec mon blogue.
      Et comme tu le dis, écrire fait du bien, juste pour ça, ça vaut déjà le coup!
      Et je te confirme que ça permet de faire de belles « rencontres », puisqu’au passage j’ai découvert ton blog 😉

  7. Coucou Pauline. Eh oui , je ne te serai d’aucune aide pour tes questions! Mais je te lirai à chaque fois avec plaisir comme je l’ai toujours fait pour tes nombreuses cartes postales que j’ai toujours ( ta passion de l’écriture sûrement 😉)
    Bon blog à toi, je sais que tu as beaucoup de choses à nous raconter ! Pipelette va 😘 bisous du cœur 💓 une amie qui te veux du bien

    1. Coucou Léonie,
      Ton message et tes encouragements me font chaud au cœur, merci!
      Et un encore plus GROS merci pour le souvenir des cartes postales…je veux tellement les relire la prochaine fois que je rentre! Tu as les gardées? Mon dieu c’est fou…depuis tout ce temps… Doit y’avoir des perles là-dedans…hahaha
      Gros bisous à toute la petite famille 🙂

  8. Bonjour,
    Bloguer pour le plaisir tout simplement …
    J’ai hâte de lire la suite !
    Xo Malvina

    1. Bonjour Malvina,
      Exactement! Et merci pour les encouragements 🙂
      Au plaisir de te croiser à nouveau dans le petit monde des blogues, puisque je viens de découvrir le tiens au passage! 😉

  9. Coucou ! Merci pour cet article au travers duquel je me reconnais assez. Tout comme toi je viens d’ouvrir mon blog et je me suis posé des tas de questions forcément ! Je pense que si on ressent l’envie profonde de le faire, faisons le et on verra bien ! 🙂

    1. Oh, super!
      ça fait toujours du bien de savoir que je ne suis pas seule à me poser ces questions! 🙂
      Et puis la magie du web fait que je vais pouvoir suivre les débuts de ton blog moi-aussi.
      Au passage, tes photos et ton compte Instagram sont vraiment sympas 😉

  10. Famille immigrée mixte je lève la main. Mon mari est canadien est moi française.
    Je suis ravie de découvrir ton blog 🙂
    Alice

    1. Oh mon dieu génial!
      Je viens de découvrir ton blog.
      As-tu vu mon autre billet? Il y a un rendez-vous de blogueurs, si jamais ça t’intéresse de partager ton point de vue sur le sujet.
      http://lamauditefrancaise.ca/immigration-se-sentir-chez-soi/
      Très de faire un peu plus ta connaissance 🙂

  11. […] puis, je suis tombée par hasard sur cette note oubliée dans mon téléphone. Écrite sur le vif, il y a un an. Et qui parle justement de cette quête de se sentir chez […]

Laisser un commentaire